Archives de
Catégorie : Cinéma

Archives et IA

Archives et IA

Il y a des milliards de photos et de pictogrammes. Chaque film sur pellicule est une série de 24 images par seconde sur un négatif argentique. La quantité de documents photographiques existants aujourd’hui dans la mémoire numérique mondiale est faramineuse. Que ce soit en JPEG, en TIFF, en DPX ou en raw. Un des problèmes auxquels nous sommes tous confrontés est le classement. Comment retrouver la photo ou l’image que nous cherchons. C’est un problème crucial pour les gestionnaires de…

Lire la suite Lire la suite

Numérisation, sauvegarde et pérennité : briser le lien entre contenant et contenu ?

Numérisation, sauvegarde et pérennité : briser le lien entre contenant et contenu ?

Un amalgame est souvent fait lorsque l’on parle de numérique entre le contenant et le contenu. Dans le cas de l’analogique, du film sur pellicule, le contenant et le contenu ne font qu’un. Le contenant est la pellicule elle-même, positive ou négative, sur laquelle le récit filmé est inscrit. Le récit filmé étant le contenu. On ne peut séparer l’un de l’autre. En général, il existe quelques copies mais elles proviennent toutes d’un même négatif, et la perte de qualité…

Lire la suite Lire la suite

Les techniques changent, les pièges se déplacent

Les techniques changent, les pièges se déplacent

Passer trois ou quatre mois de montage avec des images fades, délavées et sans attrait est un risque présent aujourd’hui en production numérique, et il n’est pas sans conséquence. Je voudrais ici analyser une conséquence pratique des tournages numériques en mode d’acquisition logarithmique. D’abord un peu d’histoire Lors d’un tournage sur pellicule, les rushes sont envoyés chaque jour au labo où ils sont développés et passés au télécinéma pour obtenir le matériel vidéo qui servira au montage off line. Cette…

Lire la suite Lire la suite